more from
Freaksville Record

Mademoiselle Nineteen

by Mademoiselle19

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €5 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    Digipack 4 pages

    Includes unlimited streaming of Mademoiselle Nineteen via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 8 days

     €8 EUR or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.

about

English:

At a time when fragile Barbie dolls have resurfaced to give the Top 40 a once-over, Mademoiselle Nineteen is set to release her first album of timeless bubblegum pop, peppered with pheromones; if she were an item of clothing she would be a peculiar garb hanging in your wardrobe somewhere between France Gall’s frilly knickers, Britney Spears’s bra tops and Nancy Sinatra’s snakeskin knee-highs. The young Belgian chanteuse has found her Lee Hazlewood in Jacques Duvall with his cowboy hat and razor sharp pencil, who composed Je ne vois que vous, 30 years after the massively successful Banana Split made famous by Lio. But as Lio whiles away her time flirting with aesthetic boundaries and the quest for eternal youth and beauty, Mademoiselle Nineteen is pushing hard on the saloon doors, intent on giving her songs the depth of a Mid-Western landscape after a quick roll around in the hay. But make no mistake, this lp is a decisively European album which, in its innocence and fluffiness, unites French culture and the American dream, the post-war glory years and ambitious pop, Phil Spector and the Tricatel label muses – Valérie Lemercier, Helen Noguerra. A far cry away from Gainsbourg’s jailbait, Mademoiselle Nineteen is not too keen on strawberry lollipops. And if there is a slight nod to anything, it’s in the direction of his instrumentation on Annie rather than any phallic confectionary. It could be said that Mademoiselle Nineteen is the owner of both a fine pair of pins and an active imagination. Initially hired as backing singer on the Lio tour, the adventure continued when she completely seduced Benjamin Schoos, head of the Freaksville label, followed by the whole of Belgium. Thanks to her breathtaking charm , rich voice and a handful of radio-friendly hits, she has managed to break the ice and make her impact on derivative pop. Cherchez la femme? Perhaps we have found her in this girl who sings about both love and pain within the same song despite her tender years. Are her boots made for walking? Mademoiselle Nineteen replies: je marche sur des pétales de rose (I’m walking on rose petals). Now sit back, wait for her to blossom and listen to her somewhat risqué nursery rhymes.

Français:

A l’instant même où les Barbies fragiles refont surface pour toiser les hit-parade, Mademoiselle Nineteen publie un premier album de bubble pop intemporel et saupoudré de phéromones ; un drôle de vêtement à ranger quelque part entre les petites culottes de Britney Spears, les soutiens-gorge de France Gall et croco boots de Nancy Sinatra. Son Lee Hazlewood, la jeune chanteuse belge l’a trouvé en la personne de Jacques Duvall, chapeau de cowboy et stylo affuté, qui lui composé Je ne vois que vous, trente ans après le Banana Split de qui vous savez. Mais là où Lio s’amusait en son temps à flirter avec les codes esthétiques et la jeunesse pour éternelle beauté, Mademoiselle Nineteen pousse bien grand la porte du saloon pour donner à ses chansons le relief des hautes plaines et l’odeur du foin. Pas de méprise pourtant, XXX est un album résolument européen qui parvient, avec innocence et légèreté, à réconcilier la francophonie et le rêve américain, les trente glorieuses et la pop ambitieuse, Phil Spector et les égéries du label Tricatel – Valérie Lemercier, Helena Noguerra. Très loin des « pisseuses » du grand Serge, Mademoiselle Nineteen n’aime pas trop les sucettes à l’anis. Et quand clin d’œil il y a, c’est aux instrumentations d’Annie, pas aux sucreries phalliques du drugstore…
De Mademoiselle Nineteen, on pourrait ainsi dire que l’égérie possède une belle paire de jambes doublé d’un cerveau qui gambade. D’abord engagée comme choriste sur la tournée de Lio, la belle a su donner une suite – sixtine ? – à l’aventure en séduisant Benjamin Schoos, patron de l’écurie Freaksville, puis la Belgique toute entière. La faute à un charme désarmant, une gorge profonde et une poignée de tubes radiophoniques qui lui permettront de briser la glace pour s’imposer dans une pop à la dérive. Aussi sûr qu’on a longtemps cherché le garçon, on vient peut-être de trouver la fille, celle qui parviendra sans lifting à chanter le chagrin et l’amour sur une seule et même partition. Ses bottines sont-elles faites pour marcher loin ? Mademoiselle Nineteen répond qu’elle marche sur des pétales de rose. En attendant que la belle éclose, ses comptines sont d’un rouge piquant.

Quotes:

" A seductive slice of purring, string-assisted 60s pop." The Word Uk

" The album has the atmosphere we like: great voice, to-the-point-songs, lot of sixties references but it certainly doesn’t sound like a retro copycat. Maybe it is better to state that this is how France Gall would’ve sounded if she wasn’t born in ’47 but in ’91, as Mademoiselle Nineteen is" Filles sourires.com

credits

released July 25, 2012

Enregistré au Studio Freaksville par Benjamin Schoos, au Cathouse Studio par Calogero Marotta, au Studio 5 par Raphaël Wynants et Antoine Litt, au Studio Just One Song par Chris Cerri assisté de Sabino Orsini, au Studio X.Y.Zèbres par Maxime Wathieu ★ Batteries et percussions enregistrées par Jérôme Danthinne au Studio Fagophonique ★ Arrangements cordes et instruments orchestraux composés, joués et enregistrés par Gimmi Pace ★ Mixé et masterisé par Gilles Martin au Studio Farside, Paris.

Chant : Juliette Wathieu ★ Basse : Pascal Schyns ★ Guitare acoustique, basse électrique et synthés : Benjamin Schoos ★ Basse, guitare électrique et synthés : Calo Marotta ★ Batteries, percussions, orgues : Jérôme Danthinne ★ Batterie sur 5 : Marius Weymaere ★ Cordes, cuivres, éléments orchestraux, synthés, guitares électriques : Gimmi Pace ★ Piano, Rodhes Fender, Claviers : Chris Cerri ★ Trompette : Philippe Laurent.

1, 2, 3, 5, 6, 7, 9 réalisés par Benjamin Schoos ★ 4, 8, 10 réalisés par Calo Marotta.

Photos : www.pascalschyns.be ★ Artwork : www.scalp.be ★ Coiffure et maquillage : Magali Fiore.

Catalog number : FRVR39
© & ℗ Freaksville Publishing 2012
www.freaksvillerec.com

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Mademoiselle19 Liège, Belgium

contact / help

Contact Mademoiselle19

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Juillet brillait
JUILLET BRILLAIT
(Jacques Duvall/Benjamin Schoos)

Juillet
Brillait
Juillet brillait
Juillet
Brillait
Juillet brillait
Mais les feux de l'amour
Ne brûlent qu'un temps très court
Et à ce jour
Juillet ne brille plus
Que par ton absence
Que par ton absence

Juillet
Brillait
Juillet brillait
Juillet brillait
J'ai pleuré de la pluie
Le jour où tu t'es enfui
Et aujourd'hui
Juillet ne brille plus
Que par ton absence
Que par ton absence
Ton absence

C'était toi mon soleil
Et plus rien ne sera pareil
Que la veille
Juillet ne brille plus
Que par ton absence
Que par ton absence
Que par ton absence

Juillet
Brillait
Juillet brillait
Juillet
Brillait
Juillet brillait
Track Name: Je ne vois que vous
JE NE VOIS QUE VOUS
(Jacques Duvall/Benjamin Schoos)

Au coeur de la cité Inca
Je n' vois pas Machu Picchu
Sur les bords de la Moscova
Je n' vois pas les ors de Moscou
Quoi que je fasse, où que je sois
Je ne vois que vous

Au festival du film d' horreur
Je n' vois pas le loup-garou
Dans la vitrine du confiseur
Je n' vois pas les roudoudous
Car en tout lieu et à toute heure
Je ne vois que vous

En coulisses après le concert
Je n' vois pas les happy few
Au cou des riches héritières
Je n' vois pas briller les bijoux
Depuis que j'ai les yeux ouverts
Je ne vois que vous

Dans les plaines d'Australie
Je n' vois pas les kangourous
Entre les draps de mon lit
Je n' vois pas mon tendre époux
Ce n'est pas ma vue qui faiblit
Je ne vois que vous
Track Name: Quelle importance ?
QUELLE IMPORTANCE ?
(Jacques Duvall/Benjamin Schoos)

Il est parti
Quelle importance ?
Ce n'était qu'un abruti
Quand j'y repense

Ainsi va la vie
Ainsi va la vie

Tombe la pluie
Quelle importance ?
Je m'ennuie quand l' soleil luit
En permanence

Ainsi va la vie
Ainsi va la vie

Na na na na na na na na na
Na na na na na na na na na

Les larmes aux yeux
Quelle importance ?
Ceux qui sont tout l' temps joyeux
Oublient leur chance

Ainsi va la vie
Ainsi va la vie

Qui mène le jeu ?
Quelle importance ?
Le hasard ou bien les dieux ?
La providence ?

Ainsi va la vie
Ainsi va la vie

Na na na na na na na na na
Na na na na na na na na na
Track Name: Je marche sur des pétales de rose feat. Marc Desse
JE MARCHE SUR DES PETALES DE ROSES
(Jacques Duvall/Benjamin Schoos)

(lui:)

Elle
N'est ni gentille, ni belle
Mais elle m'ensorcelle
Elle propose et elle dispose

Elle
Ne m'est pas très fidèle
Mais il se révèle
Bizarr'ment qu'avec elle
Je marche sur des pétales de roses

(elle:)

Il
Est plutôt malhabile
Ses manières m'horripilent
Et ses manies m'indisposent

Il
Est vilain, il est vil
Mais comment s'y prend-il?
Avec lui c'est facile
Je marche sur des pétales de roses

(ensemble:)

Quel
Est donc cet arc-en-ciel
Qui de teintes irréelles
Vient agrémenter les choses

L'amour
Le soleil de nos jours
Qui ne brille que pour
Que chacun dise à son tour
Je marche sur des pétales de roses
Track Name: Le chagrin et l'amour
LE CHAGRIN ET L'AMOUR
(Jacques Duvall/Benjamin Schoos)

Quand l'amour survient
Baby, j' te préviens
Derrière lui, pas loin
Suit le chagrin
Suit le chagrin

L'amour se dissipe
Le chagrin t'agrippe
T'as compris l' principe
Ils font équipe
Ils font équipe

ref.: Le chagrin et l'amour
C'est comme deux frères
Le chagrin et l'amour
Ils font la paire

Le chagrin et l'amour
Y a rien à faire
Le chagrin et l'amour
Ils font la paire

Quand l'amour s'invite
Son vieil acolyte
Le chagrin, très vite
Entre à sa suite
Entre à sa suite

L'amour te transit
Puis l' chagrin t' saisit
Ces deux-là, j' te dis
Sont des bandits
Sont des bandits

refrain
Track Name: Tout de même
TOUT DE MEME
(Jacques Duvall/Claire Wilcock)

Jamais tu m'as dit que j'étais jolie
Jamais tu daignes me faire une cajol'rie
Jamais tu m'as emm'née au restaurant
Jamais tu ne te montres prévenant

Jamais tu feras quoi qu' ce soit
Pour montrer qu' tu tiens à moi
Je m'en fous puisque tu m'aimes
Tout de même

Jamais t'as voulu v'nir chez mes parents
Jamais tu trouves mes calembours marrants
Jamais tu m'as offert un bouquet d' fleurs
Jamais tu fais preuv' d'un peu de douceur

Jamais tu feras quoi qu' ce soit
Pour montrer qu' tu tiens à moi
Je m'en fous puisque tu m'aimes
Tout de même

Jamais tu veux qu'on nous prenne en photo
Jamais tu m' laisses monter sur ta moto
Jamais t'écoutes c' que j' veux te raconter
Jamais sur toi je peux vraiment compter

Jamais tu feras quoi qu' ce soit
Pour montrer qu' tu tiens à moi
Je m'en fous puisque tu m'aimes
Tout de même

D'ailleurs toutes ces conn'ries sentimentales
J'en ai pas besoin, ça m'est bien égal

Jamais tu feras quoi qu' ce soit
Pour montrer qu' tu tiens à moi
Je m'en fous puisque tu m'aimes
Je m'en fous puisque tu m'aimes
Tout de même